22 févr. 2014

Je surveille régulièrement ma tension artérielle...et vous ?

L'hypertension artérielle (HTA) est une des pathologies cardiovasculaires les plus fréquentes. Elle touche principalement la population adulte et particulièrement celle âgée de plus de 50 ans. Les risques d'en être affecté augmentent considérablement avec l'âge. Il est rare de trouver des hypertendus parmi les jeunes. Si j'en parle, c'est parce que cette affection, trop banalisée à mon sens, constitue un risque majeur d'accident cardiovasculaire.



Hé...13/7 ce soir...very good:)
Comme beaucoup de personnes de plus de 50 ans, je suis moi-même sujet à faire de l'hypertension et je connais bien les risques liés à cette pathologie. Il faut savoir que j'ai toujours fait du sport, jamais fumé ni abusé de nourriture grasse et autre débauche culinaire. Il y a quelques années encore, ma tension pouvait s'enorgueillir d'afficher un excellent 12/7 (ce soir aussi...). Il n'empêche qu'aujourd'hui, c'est une toute autre histoire. Néanmoins, pas de panique, le tout est de connaître son état et d'être médicalement suivi par un médecin ou un cardiologue.

Avant toute chose, il est important de définir la notion  d'hypertension artérielle, la définition décrite sur la site de l'INSERM (l'Institut Nationale de la Santé et de la Recherche Médicale), me paraît assez explicite :

Une hypertension artérielle est caractérisée par des chiffres tensionnels égaux ou supérieurs à 140 mmHg pour la pression systolique (PAS) ou 90 mmHg pour la pression diastolique (PAD), après plusieurs mesures répétées de la tension artérielle. Le premier chiffre correspond à la pression du sang au moment où le cœur se contracte (systole) et propulse le sang dans les artères et vers les poumons à partir de l’aorte et de l’artère pulmonaire. Le second chiffre correspond à la pression du sang au moment où les cavités ventriculaires se dilatent (diastole) pour recevoir le sang arrivant dans les oreillettes par les veines caves et les veines pulmonaires.
Si vous êtes hypertendu(e), même faiblement, il peut être utile de surveiller régulièrement votre tension artérielle (après en avoir parlé avec votre médecin). Pour ma part et sur les conseils de mon cardiologue, je me suis orienté vers un appareil de marque Omron lequel me permet d'effectuer des auto-mesures précises quand je le souhaite (pas tous les jours). Les tensiomètres de cette marque d'excellente réputation se trouvent en pharmacie et dans les boutiques spécialisées (pas toute la gamme) et également sur Amazon.  Donc, je vous en parle puisque le but d'un blog est de partager les bonnes infos. J'ai personnellement choisi le modèle OMRON M6W mais il en existe d'autres plus ou moins sophistiqués. Quoi qu'il en soit, je vous conseille vivement d'opter pour un modèle avec brassard de bras et de laisser de côté les modèles au poignet (moins fiable).

Mon appareil permet de gérer deux utilisateurs différents, de faire la moyenne de 3 prises consécutives (ce que je fait), de mémoriser les prises précédentes, etc. Un conseil, reposez-vous un peu avant de commencer vos prises de mesure (automesure) et espacez chacune des trois mesures par un intervalle de 3 minutes environ. Suivez les consignes du mode d'emploi de votre appareil et surtout les recommandations du Comité Français de Lutte contre l'Hypertension Artérielle au sujet de l'automesure.

Et n'oubliez-pas ce que j'écrivais dans un précédent billet : attention au sel :)

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires sont les bienvenus !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...